Bio fabricant, Bio exigeant depuis 1979

Comment rendre votre repas de fêtes plus sain ?

Noël est l’occasion de se retrouver autour d’un repas festif, original et qui saura plaire à tout le monde, mais il n’y a pas de raisons de consommer et manger de manière excessive. Il est temps d’essayer de faire plaisir à son estomac tout en respectant la tradition avec des plats fins, légers, qui ne manquent pas d’originalité.
Vous vous demandez comment équilibrer votre alimentation et avoir une attitude écoresponsable en mangeant bien pendant les fêtes ? Celnat est là pour vous aider !
Nous vous proposons de relever le défi en changeant vos habitudes par rapport aux années précédentes avec des recettes originales et des alternatives de consommation, et tout ceci sans gaspillage !

 

1-   Manger sain

a.     Se préparer au repas de Noël

Les repas de fêtes sont souvent une épreuve difficile pour l’organisme. En effet, la quantité de nourriture devient vite un problème pour le corps. C’est pourquoi, il faut préparer votre organisme à ce long marathon entre les repas de Noël et le nouvel an.

Voici quelques conseils pour vous préparer au mieux :

  • Manger équilibré

Pour anticiper la démesure alimentaire produite par les fêtes de fin d’année, il est important de manger équilibré en privilégiant les aliments riches en fibres lors de vos précédents repas avec des produits comme le muesli fibres et transit, le soja vert, ou encore les flocons de petit-épeautre. Nous vous conseillons aussi de consommer beaucoup de soupes ou de bouillons (potage au quinoa, soupe de petit épeautre, bouillon de riz) qui sont très bénéfiques pour l’organisme.

  • Hydrater votre corps

Pour les boissons, évitez tout ce qui est sucré comme les sodas et privilégiez plutôt l’eau. Pour l’hydratation de votre corps, 1 à 2 litres d’eau par jour est nécessaire. Vous pouvez aussi opter pour du thé vert qui est très riche en antioxydant.

b.     Les alternatives produits : le sucre, la farine et la méthode de cuisson

Lorsque l’on est adepte de la cuisine saine, que ce soit pour la cuisine de tous les jours ou pour des repas de fête plus gourmands, la qualité des produits à cuisiner devient primordiale. Cuisinez sainement tout en conservant la valeur nutritionnelle et la saveur des aliments. Non seulement l’alimentation doit être équilibrée et les produits doivent être frais, mais aussi de bonnes habitudes doivent être développées, qu’il s’agisse de cuisiner ou de conserver les aliments.

Nous consommons tous les jours du sucre. Mais sa consommation excessive est néfaste pour notre santé : addiction, diabète, obésité, maladies cardiovasculaires, caries dentaires… Il existe de nombreuses alternatives pour remplacer le sucre par du sucre naturel :

  • Le miel

Avec ses multiples bienfaits comme la richesse en oligo-éléments et en vitamines, le miel reste l’une des alternatives la plus naturelle. En plus de ses bénéfices nutritionnels, c’est un très bon complément alimentaire pour protéger son corps et il contient moins de calories et est plus sucré que le sucre traditionnel.

 

  • Le sirop d’agave

Riche en vitamine B et en magnésium, le sirop d’agave est moins calorique et possède un indice glycémique plus bas. C’est une délicieuse alternative pour vos préparations culinaires avec une douceur et un goût neutre.

  • Le sucre de coco

En plus de l’indice glycémique extrêmement bas, le sucre de coco séduira les gourmets avec une légère saveur acidulée.

 

Nous consommons aussi beaucoup de farine dans de nombreuses recettes mais savez-vous que le type de farine utilisé est très important pour la santé ?

La plus connue est la farine de blé mais il existe de nombreuses farines que vous pouvez utiliser dans vos recettes. Consommer des aliments avec un indice glycémique bas permet à notre corps de maintenir le niveau d’énergie pendant plusieurs heures en gardant le taux de glucose sanguin plus stable. Nous avons listé pour vous nos farines avec un indice glycémique bas :

Cette farine contient très peu de gluten, elle est riche en protéines et contient une forte quantité de vitamines B et K qui jouent un rôle important dans le métabolisme des cellules.

Très riche d’un point de vu nutritionnel, cette farine enrichira d’une saveur particulière vos recettes.

Sans gluten et riche en fibres, glucides et minéraux, la farine de riz peut être utilisé dans beaucoup de recette grâce à son goût plutôt neutre.

 

Au-delà des produits utilisés, la méthode de cuisson est aussi une étape à ne pas négliger pour des recettes saines. En effet, selon la cuisson, les bénéfices nutritionnels des aliments vont changer. Lors d’une cuisson à l’eau, par exemple, les produits vont perdre des vitamines et minéraux. Beaucoup de diététiciens recommandent la cuisson à la vapeur. En effet, c’est la meilleure manière de conserver les qualités nutritionnelles en limitant la destruction des vitamines et la formation de composés toxiques.

Chez Celnat, nous utilisons cette méthode de cuisson saine, notamment pour nos flocons d’avoine. Nous appliquons une pré-cuisson de nos flocons à la vapeur douce, afin de ne pas dépasser 100°C et donc de préserver la qualité de nos céréales.

c.     Est-ce cher de manger sain ?

Il est très important de manger sain pour avoir un corps en bonne santé. Vous pouvez utiliser des produits bios qui contiennent plus de nutriments et de goût. En effet, les produits bios ont plus de qualités nutritionnelles grâce à leurs processus de fabrication. Pour manger sain sans forcément dépenser plus, la consommation locale reste la meilleure solution.

Acheter local ne coûte pas forcément plus cher, le prix est même plus bas que pour des produits identiques en supermarché grâce à l’absence d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur final. En plus du prix, les aliments locaux ont une faible empreinte carbone et consommer ces produits représente un geste de pur bon sens pour notre planète.  C’est aussi un moyen de soutenir la vie économique locale et de défendre une certaine expertise. En effet, choisir les circuits courts permet de supprimer les intermédiaires et de mieux rétribuer les producteurs.

Nous aussi, nous encourageons la consommation locale avec notre filière directe fermes. Les achats en direct auprès des producteurs bio français sont primordiaux pour Celnat. Nous priorisons l’origine France et locale pour une filière Bio de qualité. Notre cahier des charges plus strict et nos nombreux contrôles permettent de vous offrir la meilleure qualité. En effet, la recherche de la qualité, guidée par le respect du consommateur et de l’environnement, est inscrite dans les principes fondateurs de Celnat depuis sa création.

2-   Un menu de réveillon original

Pour vous faciliter l’organisation du repas de Noël, nous avons réuni tous nos conseils qui feront plaisir à vos invités et à votre corps. Voici la liste des recettes de l’entrée aux desserts pour préparer au mieux un repas complet et délicieux tout en restant en bonne santé. Bien sûr, si vous préparez ces recettes avec des ingrédients locaux et bios, ce sera un plus gustativement parlant, en plus d’être un acte solidaire.

a.     Apéritif

L’apéritif de Noël est l’un des moments les plus festifs de la soirée mais attention puisque vous risquez de ne plus avoir faim pour la suite. Pour un apéro équilibré, n’hésitez pas à utiliser beaucoup de légumineuses. Un houmous au tahin fait maison à base de pois chiches avec des blinis au blé noir, avocat et saumon fumé à base de farine de sarrasin et de farine complète de grand épeautre peuvent être un combo gagnant et original qui plaira à tous vos invités.

Bonus : vous pouvez remplacer vos farines par une farine demeter afin d’être toujours plus engagés pour la biodiversité et l’environnement !

Si vous voulez préparer l’apéritif avant le jour du repas, vous pouvez aussi cuisiner des arancinis végétariens. Il suffit de les faire réchauffer quelques minutes dans un four avant de servir, c’est ce qu’on appelle le batch cooking 🙂

 

b.     Plats

Cette année, optez pour les légumes. Créez un menu de Noël sain grâce aux bénéfices nutritionnels des aliments d’hiver. Il est tout à fait possible d’incorporer de manière ludique les légumes pour avoir de délicieuses recettes.

Vous aimez les plats orientaux ? Vous allez adorer le taboulé libanais ! Cette recette à base de boulgour fin demi-complet est source de multiples nutriments tels que le phosphore, le magnésium, le zinc, le sélénium et le cuivre. Si vous préférez éviter les pommes de terre ou les châtaignes en accompagnement de votre plat principal, vous pouvez opter pour une salade de quinoa. Le petit plus ? Si vous avez des invités végétariens, ils seront ravis !

c.     Dessert

Après ce long repas, il est temps de se faire un dernier plaisir avec le dessert. Nous pouvons satisfaire notre estomac tout en respectant notre ligne et notre santé. Voici nos recettes qui réconcilient gourmandise et équilibre.

Si vous voulez apporter les couleurs de Noël à votre table nous vous conseillons de commencer avec les bonhommes en pains d’épices ou le pain d’épices. Ces délicieuses recettes à base de farine de seigle riches en protéines vous permettrons de faire le plein d’énergie.

Si vous voulez une recette riche en fibres, le panettone de Noël avec sa farine de petit épeautre est fait pour vous. Le moelleux au chocolat peut aussi être une autre alternative avec sa farine de lentilles vertes qui enrichira d’une saveur particulière cette recette. Enfin, vous pouvez ajouter une touche exotique à votre repas avec les tartelettes coco, mangue et ananas.

Et n’hésitez pas à reproduire notre bûche de Noël digeste, légère et gourmande à la courge et chocolat. Un régal pour les petits comme les grands pour finir le repas sur une délicieuse touche !

 

d.     Pour vos enfants

Il est parfois difficile de faire plaisir à tout le monde. Les enfants sont plus attirés par le visuel que la recette. Pour leur faire plaisir, concoctez des petits biscuits de Noël à la cannelle avec de la farine complète de grand épeautre riche en protéines et en forme d’étoiles qui leur permettra de faire le plein d’énergie ! Les petits bonhommes en pains d’épices feront aussi le bonheur des enfants.

 

3-   L’après repas

a.     La digestion

Après un repas de fêtes, l’organisme exige une pause. En effet, le corps souffre parfois de l’excès que l’on peut faire pendant les repas de fin d’années. Il est important de prendre soin et de récupérer correctement. Donc l’étape ultime et très importante est la digestion. Pour ceci, il est très conseillé de consommer des légumes cuits à la vapeur, des soupes et potages (potages aux châtaignes, potage aux quinoa, soupe de petit épeautre) et des sels minéraux qui sont particulièrement efficaces pour soulager les digestions difficiles.

b.     Le gaspillage : conserver et préparer les restes

Pour les repas de fêtes, nous voulons que tout soit parfait et nous oublions parfois l’éco-consommation mais il est tout à fait possible de faire un délicieux repas tout en gardant une empreinte écologique légère !

Pour ceci il vous faut tout d’abord choisir des ingrédients plus durables et acheter seulement les aliments dont vous avez besoin. Faire une liste des courses peut vous aider à faire le tri entre ce que vous avez et ce dont vous avez besoin afin d’éviter de se retrouver avec du surplus à la maison.

Ensuite, il est très important d’éviter le gaspillage alimentaire après les repas. Vous pouvez garder les restes au frigo ou congélateur afin de les cuisiner dans les prochains jours. Il n’est pas conseillé de garder les restes plus de deux jours donc n’hésitez pas à les cuisiner en concoctant des soupes avec les légumes, des gratins ou même des smoothies avec les fruits !

 

 

A lire sur le même sujet :