Guide des nutriments

Comme vous le savez, notre corps, quel que soit notre métabolisme, nos habitudes de vie et notre régime alimentaire, a besoin de coups de boost. Ces aides peuvent être quotidiennes ou seulement à des moments de l’année précis et se présenter sous la forme de cures, compléments alimentaires, vitamines, super-aliments, etc…

Par exemple, aux changements de saison : 

  • avant l’hiver, nous devons renforcer nos défenses immunitaires pour se préparer au froid, aux bactéries et virus qui circulent plus abondamment.
  • au printemps, il convient de faire une petite détoxification de son organisme afin d’augmenter le nombre de « bonnes bactéries » vivant dans notre microbiote intestinal. 

En règle générale, pour prendre soin de notre corps et être sûr d’ingérer les bons nutriments, il est nécessaire d’apprendre à lire les étiquettes des produits, leurs bienfaits, leurs valeurs nutritionnelles et développer ainsi ses connaissances sur les bons aliments, ceux qui sont plein de bénéfices nutritionnels pour nous apporter le maximum de vitamines, protéines, fibres et tout ce dont nous avons besoin pour être en bonne santé.

Celnat vous aide dans cette démarche grâce à des articles dédiés, détaillés et avec des exemples précis.

Pourquoi booster ses défenses immunitaires avant l’hiver ?

-> https://www.celnat.fr/booster-ses-defenses-immunitaires-avant-lhiver-le-role-de-lalimentation 

Donner un coup de boost à son organisme est d’autant plus important avant l’hiver car c’est une période de froid qui favorise la circulation des maladies. De plus, inconsciemment, le corps demande plus de ressources pour les stocker plus facilement durant l’hiver.

Afin d’aider son corps, il est possible de jouer sur le sport, le sommeil, quelques balades pour s’aérer, mais il faut surtout miser sur l’alimentation. Ce sont les ingrédients naturels, les super-aliments, les huiles, les graines et tous les bénéfices qu’ils contiennent comme les oligoéléments, les nutriments, les vitamines et autres qui vont nous permettre d’être bien préparés à l’arrivée de l’hiver en renforçant notre système immunitaire.

Cela est encore plus vrai pour les personnes dites « à risque » : les enfants, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques et ayant des défenses immunitaires fragiles. Tomber malade en hiver n’est pas une fatalité si vous prenez les bonnes mesures en amont !

Comment ? Le rôle de l’alimentation.

Les aliments que nous mangeons ont un impact direct à l’intérieur de notre corps, les organes, les muscles, même sur nos cellules et notre peau. Tout est lié. C’est donc pour cela qu’avoir un bon équilibre alimentaire est primordial.

Au petit déjeuner, il faut éviter la surdose de sucre qui n’apporte rien à l’organisme et qui l’appauvrit en lui demandant beaucoup d’énergie pour la digestion, et privilégier les ingrédients naturels comme les mueslis ou les fruits secs riches en fibres et en magnésium, et les accompagner de fruits de saison vitaminés (oranges, kiwi, pamplemousse, banane…) afin de bien débuter la journée d’hiver.

Il convient également de booster sa production de sérotonine en favorisant les glucides à digestion lente contenus dans les pâtes, les céréales, le riz, les farines spéciales plutôt que de consommer des pâtisseries et confiseries qui ont une digestion rapide et épuisante pour l’organisme.

Enfin, la bonne astuce de l’hiver est de pouvoir bénéficier des nutriments des légumes de saison dans des soupes, qui réchauffent et font le plein d’énergie.

En ajoutant à son alimentation ce type de produits (surtout s’ils sont bio), nous permettons également au microbiote intestinal de faire le plein de bonnes bactéries pour son bon fonctionnement.

Qu’est-ce que le microbiote intestinal ?

-> https://www.celnat.fr/quest-ce-que-le-microbiote-intestinal-et-quel-est-le-role-des-pre-et-probiotiques

Ce microbiote est celui localisé dans notre système digestif (intestin et colon), et c’est l’ensemble des micro-organismes qui sont localisés dans notre flore intestinale.

Les micro-organismes composant ce microbiote sont surtout les milliards de « bonnes » bactéries qui permettent à notre organisme de bien fonctionner.

Comment rééquilibrer votre flore intestinale ?

Suite à l’invasion de « mauvaises » bactéries, nous pouvons avoir recours aux probiotiques. Ce sont des « bonnes » bactéries qui traitent les perturbations intestinales et certaines infections bactériennes. Elles n’existent pas naturellement dans notre microbiote mais sont contenues dans certains aliments. 

On les retrouve notamment dans les aliments fermentés : les produits laitiers, la choucroute et la cuisine japonaise (tofu, sauce soja, miso…)

Il faut également penser à la « nourriture des bactéries du microbiote intestinal » qui sont les prébiotiques. Sans eux, difficile de faire fonctionner les « bonnes » bactéries.
On les retrouve dans les légumes, les fruits, les céréales et les légumineuses : pruneaux, amandes, bananes, oignons, ail, endives, pois chiches, pois cassés, orge, seigle

Afin de donner un coup de pouce si besoin à notre organisme, faire le plein de « bonnes » bactéries et renforcer sa flore intestinale, il est possible de faire des cures de probiotiques. Ces cures ont de nombreux bienfaits, à la fois pour la peau, les problèmes de poids et de constipations, et même pour la grossesse !

D’autres cures d’un autre ordre peuvent être également bénéfiques au corps, comme les cures de compléments alimentaires ! 

Quels sont les bienfaits des compléments alimentaires ?

-> https://docs.google.com/document/d/11uVNHXla_QWuuwZYFMuXdP5bfofS6nA7/edit

Tout d’abord, si vous souhaitez consommer des compléments alimentaires, il convient de bien les sélectionner afin qu’ils vous apportent le maximum de bénéfices nutritionnels : les gélules bios et naturelles sont la meilleure option.

Ils ne se substituent pas à un bon repas équilibré mais sont plutôt un moyen de contrer les carences en vitamines, sels minéraux ou autres nutriments.

Chez Celnat, nous avons mis au point un complément alimentaire à base de jus d’herbe d’orge qui permet de faire le plein des besoins journaliers en phyto-nutriments : le Green Magma.

Ce produit 100% bio est en fait une poudre qui peut être ajoutée dans votre boisson préférée ou saupoudrée sur vos plats pour donner le peps nécessaire à votre journée ou vous aider lors d’une détox.

 

Les autres super-aliments : sources de vitamines et protéines végétales. 

D’autres aliments ayant ce genre de bénéfices existent et ils sont nombreux !

 
Les graines (de chia, de lin, de sésame blond, de courge…) sont un concentré de vitamines, de fibres et de minéraux. Selon leur nature, vous pouvez libérer leurs pouvoirs nutritifs en les réhydratant, les broyant, les mangeant crus dans des pains ou cuits dans des pains, soupes ou cakes par exemple.

Les mueslis : Celnat vous propose une gamme très riche avec des mueslis pour tous les goûts et selon chaque besoin : riche en Oméga 3, extra-calcium, protéiné, riche en fibres… Nous avons sélectionné des fruits et graines spécifiques, pour une association de saveurs et de bénéfices nutritionnels.

– Les protéines végétales Celnat, composé de 3 produits :les protéines de pois, de soja émincé et de soja entier, qui sont d’excellents substituts à la viande pour réaliser des trompe-l’œil de spaghettis bolognaise à la perfection !

Reconnaître les super-aliments en magasin grâce aux étiquettes produits :

Le tableau des valeurs nutritionnelles est probablement la meilleure solution pour reconnaître les bons produits et ceux à éviter.

Vous pouvez comparer deux produits afin de définir lequel des deux est le meilleur. Mais attention aux préjugés, ce n’est pas parce qu’on pense qu’un produit est sain par un packaging éco responsable qu’il l’est vraiment, et vice versa ! Afin de vous aider pour la comparaison des produits et aller plus vite dans votre choix sans trop regarder en détails les étiquettes si vous n’avez pas le temps, les applications mobiles sont d’un grand intérêt.

Les applications qui scannent pour vous les produits :

Il existe en effet des applications vous permettant de scanner le code-barres du produit qui vous intéresse et de trouver directement si le produit est de bonne qualité ou non, à travers des codes couleurs ou des scores.

Ces applications sont d’une grande aide au quotidien pour vous guider dans votre choix de produits et vous permettre d’appliquer le régime alimentaire qui vous corresponds !

Comment lire un tableau de valeurs nutritionnelles ?

Les tableaux de valeurs nutritionnelles nous aident à savoir ce que nous consommons et à contrôler notre alimentation à travers les informations qu’ils transmettent sur les réels composants des produits. Celnat s’engage à vos côtés tous les jours pour vous proposer des produits sains et bons pour la santé, et cela passe par une connaissance plus complète des aliments qui se trouvent dans votre assiette. C’est pourquoi nous accordons une très grande importance aux tableaux de valeurs nutritionnels de nos produits.

Pourquoi est-il important de lire les valeurs nutritionnelles des aliments ?

Le tableau de valeur nutritionnelle est là pour guider le consommateur sur la teneur des produits qu’il achète. Il a donc un rôle informatif : il sert à la fois pour que les personnes ayant des intolérances, allergies et régimes alimentaires spécifiques évitent de consommer un produit dont ils doivent s’abstenir et aussi pour informer les consommateurs sur la quantité idéale à consommer d’un produit afin de pouvoir maintenir un certain équilibre alimentaire. 

Quelles informations principales retrouve-t-on sur les tableaux de valeurs nutritionnelles ?

Nous pouvons retrouver sur les étiquettes des informations telles que : le pourcentage de matières grasses, les allergènes, les additifs, la portion idéale journalière et les ingrédients.

Les étapes clés pour bien lire un tableau de valeurs nutritionnelles. 

En prenant exemple sur le tableau de valeurs ci-dessus, voici la méthode de lecture :

  1. Regarder les portions, souvent pour 100g, à comparer aux portions que vous mangez chez vous.
  2. Regarder les calories, important pour bien nourrir son corps au petit-déjeuner par exemple.
  3. Regarder les acides gras saturés et le sucre, pour pouvoir limiter les matières grasses.
  4. Regarder les protéines et les fibres, essentielles dans le renforcement du microbiote intestinal.

Comment bien choisir ses aliments avec les étiquettes nutritionnelles ?

  • L’ordre dans lequel apparaissent les ingrédients : ceux cités en premier sont les plus utilisés et celui situé en dernier sera le moins présent dans le produit.
  • Reconnaître si le produit contient des additifs afin de les éviter, du fait qu’ils sont néfastes pour votre santé. Tous les produits Celnat en sont dépourvus.
  • Vérifier l’origine des produits : consommer uniquement des aliments certifiés et labellisés est une bonne solution pour garantir l’origine des produits. 
  • Utiliser des applications pour scanner les étiquettes : ces outils vous guideront dans votre choix et pourront vous orienter vers des alternatives plus saines.

 

A lire sur le même sujet :