Nutrition & Digestion : quelle influence, quels troubles et comment la favoriser ?  

La nourriture que nous consommons est composée d’organismes, utilisés pour notre croissance et notre développement lors d’un processus appelé la nutrition.

Tous les nutriments que nous consommons au quotidien tels que les protéines, les glucides et la graisse doivent, de par leur complexité, être transformés afin de pouvoir être utiles à nos cellules. Le processus de consommation de ces nutriments se fait en 5 étapes :

  • L’ingestion
  • La digestion
  • L’absorption
  • L’assimilation
  • L’éjection

Dans cet article, nous traiterons de l’impact de la nutrition sur la digestion, des inconforts digestifs qui peuvent survenir et comment les limiter.

 

Qu’est-ce que la digestion ?

La digestion est un processus qui va permettre une simplification moléculaire des composants ingérés lors de l’alimentation. Une fois seulement ces petites molécules créées, elles peuvent se rendre dans l’intestin et traverser la paroi intestinale pour aller dans le sang et nous prodiguer leurs vertus. Une fois absorbés, les nutriments servent à la fois à alimenter les cellules des organes en énergie et de stocker les glucides et les lipides dans le foie afin de les restituer lorsque le corps en aura besoin.

Ce que nous consommons et notre façon de consommer a donc un effet direct sur notre digestion. Il y a évidemment des aliments qui la favorisent et, au contraire, des éléments qui la rendent plus difficile. Penchons-nous d’abord sur la liste des aliments et types d’aliments à éviter pour limiter l’apparition de problèmes digestifs

Quels aliments compliquent et ralentissent la digestion et quels sont les troubles causés ?

Une des premières catégories d’aliments à éviter pour ne pas altérer le bon fonctionnement du système digestif sont les aliments acidifiants, du fait que certains d’entre eux, comme l’alcool et les épices notamment, peuvent favoriser les remontées acides chez des personnes sensibles. 

Le café, un des aliments les plus essentiels pour certains le matin, favorise les remontées acides des estomacs les plus fragiles à ce niveau. La consommation de ces aliments en grandes quantités peut provoquer différents troubles :

  • Diarrhées
  • Constipation
  • Indigestion
  • Inflammation intestinale 

C’est pourquoi il est important de faire attention à ne pas consommer certains aliments excessivement. Nous vous invitons donc à consulter l’article de Isabelle de Vaugelas, diététicienne nutritionniste, expliquant les aliments à consommer le soir afin de dormir sans troubles digestifs. 

Comment faciliter la digestion et éviter les désagréments ? 

La première clé pour éviter d’avoir des problèmes de digestion et de rendre son intestin irritable est la mastication. Une nourriture mal mâchée et consommée trop vite donnera plus de travail à l’estomac et donc sera plus difficile à digérer.

En effet, il est conseillé de faire attention à bien mastiquer chaque bouchée avant de l’avaler, car une nourriture bien mâchée est une bouchée qui rentre aisément dans l’œsophage et qui est ainsi plus facile à digérer. Des aliments avalés trop rapidement peuvent irriter les parois du tube digestif, provoquant de cette manière des douleurs, qu’il serait préférable d’éviter.

Deuxièmement, l’hydratation est un élément essentiel de la digestion, car l’eau compose la grande majorité des sucs du tube digestif et de la salive. Ainsi, il est important de boire une quantité d’eau suffisante par jour (1,5L/jour*) et de préférence des eaux minéralisées riches en sulfates et en magnésium. Il convient cependant de limiter la consommation d’eau lors des repas, car trop d’eau peut également provoquer des inconforts digestifs. 

Enfin, pour adapter notre alimentation à notre système digestif, il faudrait également fractionner nos repas du mieux possible. Avec les années, notre système digestif évolue et semble préférer une activité lente, moins intense, que lors de notre plus jeune âge. Par exemple, un dîner trop copieux serait plus capable de perturber notre sommeil qu’auparavant. Ainsi, il est préférable de ne pas sauter de repas et de ne pas manger trop riche, pour ne pas perturber notre système digestif, et ainsi favoriser une digestion idéale

Quels aliments favorisent la digestion et limitent les inconforts ?

En ce qui concerne les troubles d’indigestion, ces derniers peuvent être réglés en consommant des herbes et épices en quantité raisonnable, puisque ceux-ci favorisent le fonctionnement du système digestif et soulagent les douleurs liées à l’indigestion si elles apparaissent tout de même. 

Le thé au gingembre, comme vous le voyez sur la photo ci-dessus, est un exemple de digestif efficace. Vous pouvez également utiliser le thé à la camomille ou à l’orme rouge, ainsi que l’avoine et les graines de lin, que Celnat vous propose sous diverses formes (muesli, son d’avoine, préparation veggie…).

Pour tous les maux d’estomac et les ballonnements en général, il est surtout conseillé d’éviter de consommer du pain blanc en grande quantité et autres sucs raffinés et plus généralement les mets trop salés, qui favorisent la rétention d’eau.

Là encore, le thé, et surtout le thé à la menthe verte est un remède efficace, tout comme le yaourt, riche en bactéries aidant le système digestif.

Ensuite, il se trouve que vous pouvez éliminer un des problèmes les plus récurrents du système digestif, à savoir la diarrhée, rien qu’en fractionnant vos repas correctement et en les prenant à des heures fixes tous les jours. Le système digestif aime la routine et le quotidien, manger à des heures fixes lui permet de savoir quand il aura besoin de travailler et ainsi, de mieux travailler

Il faut également faire attention à bien faire cuire les aliments que vous consommez pour éviter tout risque d’intoxication alimentaire. Pour cela, la meilleure solution reste d’écarter les légumes secs, le chou, les crucifères en général et les agrumes de son alimentation.

De plus, pour tous les désagréments liés à la constipation, ils peuvent en majorité se résoudre en mangeant davantage d’aliments riches en fibres, de céréales complètes tels que l’orge mondé, le sarrasin et le kasha, en consommant des aliments fermentés , et en limitant la consommation d’aliments transformés. 

Certains fruits et légumes, tels que les pruneaux, la rhubarbe ou les oranges permettent de stimuler le  gros intestin, favorisant ainsi la digestion tout en prenant soin de sa flore intestinale. 

D’autres solutions existent également comme la consommation de bonnes matières grasses et d’huiles végétales pour un effet laxatif ou encore la pratique d’une activité physique pour faciliter le transit.   

La diététicienne Isabelle de Vaugelas détaille davantage ces conseils dans un article qui porte sur ce sujet : les astuces pour lutter et en finir avec la constipation.

Et si jamais vous perdez l’appétit, n’hésitez pas à ajouter des herbes aromatiques à vos repas, qui servent à stimuler votre estomac et votre faim. 

Enfin, les inflammations intestinales peuvent être tout simplement évitées en identifiant les aliments qui les provoquent et en limitant leurs consommations. Vous pouvez retrouver davantage de détails sur ce sujet et sur les allergies alimentaires sur notre article dédié : Intolérances et allergies alimentaires : quelles sont les différences ?  ainsi que le site d’Isabelle de Vaugelas : Les intolérances alimentaires, une hyperréactivité ou hypersensibilité alimentaire, une forme d’addiction… 

De façon générale, il serait préférable d’adopter une nouvelle alimentation en incluant la cuisine microbiote, aussi appelée cuisine probiotique, dans vos repas qui consiste à renforcer les bactéries amies qui réduisent les risques de réactions inflammatoires. N’hésitez pas à aller consulter l’article La cuisine microbiote : soigner sa flore intestinale et calmer ses problèmes digestifs d’Isabelle de Vaugelas ainsi que celui de Celnat Qu’est-ce que le microbiote intestinal et quel est le rôle des pre et probiotiques ?, dans lesquels les intérêts d’opter pour cette alimentation plus saine, et ainsi venir à bout de troubles digestifs sont davantage détaillés. 

Qu’en conclure ? 

Comme vous l’aurez constaté au cours de la lecture de cet article, bien se nourrir est important pour notre système digestif, notre bien-être et donc pour notre santé. Bien qu’il n’y ait pas vraiment d’aliment miracle nous permettant d’avoir un système digestif exceptionnel, il existe des règles à suivre et des aliments à éviter pour ne pas se ruiner l’estomac et éviter certaines pathologies.

Bien que les maladies liées à la digestion ne soient généralement pas « graves », principalement du fait qu’elles ne soient pas mortelles à court terme, il est toujours préférable d’y faire attention : en ayant une bonne digestion, nous assimilons mieux les nutriments et sommes de facto en meilleure santé.

A contrario, une mauvaise digestion affaiblit notre corps tout entier et augmente les risques de tomber malade. 

N’hésitez pas à consulter le Blog d’Isabelle de Vaugelas ou bien le site de Celnat pour retrouver nos produits et parcourir d’autres articles similaires vous offrant d’autres conseils nutritionnels sur différentes thématiques alimentaires et de santé.   

*Source : https://isabelledevaugelas-nutrition.fr/2020/10/06/nutrition-astuces-pour-lutter-et-en-finir-avec-la-constipation/

 

A lire sur le même sujet :