Bio fabricant, Bio exigeant depuis 1979

Flageolets verts

Le flageolet vert dit “chevrier” est une spécialité française. De couleur vert pâle car récolté avant sa maturité complète, le flageolet, souvent appelé « fayot » (en terme populaire) est renommé et bénéficie d’une saveur particulière. Selon la légende, les premières graines de flageolet seraient arrivées en Europe par un navigateur rentrant d’Amérique. Révélées être un régal en ragoût, ces petites graines auraient conquis l’Italie du Nord à partir de 1528. Ce serait Catherine de Médicis qui aurait introduit le flageolet en France à l’occasion de son mariage célébré en 1533 avec le futur Henri II. Aujourd’hui ce haricot est un des plus appréciés, notamment en Vendée et dans les Charentes.

Conditionnement
500 g – 3 kg – 25 kg

 

Graines de flageolets verts

NUTRITION

Les flageolets verts présentent des intérêts nutrinionnels spécifiques : ils sont riches en protéines et en fibres

Valeur énérgétique 312kcal / 1317 kJ (pour 100g), soit 16% des apports de référence*

Plus d'infos

Traces possibles de céréales contenant du gluten, soja, fruits à coques, sésame.

VALEURS NUTRITIONNELLES MOYENNES
100g / % Apports de référence

   Matières grasses             1.3g/2%

   Glucides                        44g/17%

   Protéines                       24g/47%

   Sel                                0.01g/0%

Fibres                                 16g

CONSEILS DE DEGUSTATION

Préparation

Faire tremper une nuit, jeter l’eau de trempage

Cuire pendant environ 1h à feu doux dans un grand volume d’eau

Pour faciliter leur digestion, incorporer à l’eau de cuisson quelques grains de cumin, d’anis vert ou de fenouil ou bien un peu d’algue Kombou.

Suggestion : Assaisonner avec un filet d’huile de votre choix, du sel et du poivre.

Utilisation

Les flageolets verts seront appréciés en plat chaud et accompagneront vos poissons, viandes ou légumes.

Conseil : il est recommandé d’associer les légumineuses et les céréales pour bénéficier de leurs apports respectifs en protéines et en acides aminés qui sont complémentaires (2/3 de céréales pour 1/3 de légumineuses).

Vous aimerez aussi :